Home

Trek et Randonnée en Guinée

La première destination touristique en Afrique de l’ouest.

Cuvette de Banking

10 jours d’aventure

14 jours de rencontre

Artisanat du Fouta Djallon

La vie que je mérite

6 jours de Randonnée

« Voyage en Guinée, le château d’eau de l’Afrique occidentale »

La Guinée est un pays magnifique encore peu visité par les touristes. Ses paysages sont pourtant époustouflants et son peuple extrêmement chaleureux et accueillant. C’est une destination idéale pour découvrir l’art, la musique, la danse, et l’ensemble des traditions culturelles typiques de l’Afrique de l’Ouest.

U n voyage en Guinée peut être une très belle porte d’entrée pour découvrir l’Afrique et ses richesses naturelles. L’accueil des Guinéens est chaleureux et souriant et la circulation dans le pays sera agréable. Vous pourrez parcourir en randonnée des étendues diverses et vous confronter à une nature généreuse et variée. Vous irez à la rencontre des populations peules et pourrez comprendre comment ils arrivent à concilier culture et modernisme sans pour autant renier leurs traditions. En choisissant la Guinée, s’étendra sous vos pieds une Afrique verdoyante, au cœur de laquelle coulent d’innombrables cours d’eau. L’accueil et le partage seront au cœur de vos échanges et vous repartirez du pays avec des paysages, des musiques et des saveurs uniques. La langue officielle du pays est le français, bien que plusieurs langues africaines soient parlées. C’est le cas entre autres du soussou, du malinké et du poular. L’anglais est également parlé dans les zones frontalières avec le Liberia et la Sierra Leone.

Les Guinéens sont très chaleureux, ils sont heureux de partager leur culture avec les étrangers. Des plages côtières paradisiaques aux splendeurs boisées de la Guinée forestière, en passant par le mont Nimba (1752 m), la Guinée est une parfaite synthèse des trésors de l’Afrique occidentale. De nombreuses ethnies fières de leur langue, coutumes et traditions ancestrales, peuplent cette ancienne colonie française. Un voyage dans ce pays où le tourisme est peu développé relève de l’exploration.

Obtenez des offres exclusives !

Tout en composant votre circuit à la carte. Nous faisons le reste pour vous !

Trekking sur les massifs du Fouta Djallon

  • Les falaises, les canyons et les échelles de Doucky.
  • La nature exubérante et son florilège de cascades.
  • Les villages du Fouta et leurs cases traditionnelles.
  • L’hospitalité Guinéenne, incomparable et les baignades tout le long du circuit.
  • Les îles de Loos, les monolithes, le sable et la mer à 25° C.

Jour 1 : Accueil à l’aéroport par le guide local et explication de votre séjour. Nuit à l’hôtel*** à Conakry.

Jour 2 : Transfert pour Dalaba (5 heures de route). Ce transfert sera ponctué d’arrêts : visite de la coopérative de cuir et des marchés hebdomadaires le long de la route. Pique-nique dans les champs d’ananas. Nous nous rapprocherons progressivement des contreforts du Fouta-Djalon. Hôtel à Dalaba type ***.

Jour 3 : Transfert à Doucki (3 heures de route), qui nous permettra d’admirer les plaines et bowé (hauts plateaux de cailloux avec quelques arbres épars) du Fouta-Djalon. Installation au campement de Doucki. Visite des falaises et du lieu dit « Indiana Jones », parois rocheuses resserrées, formant un labyrinthe. Nuit au campement sous tentes ou cases. 2H00 de marche.

Jour 4 : Nous entamons une splendide boucle au départ du village de Doucki. Nous rejoignons tout d’abord Tountin Bonodji, la falaise des hyènes, impressionnant massif composé d’étranges formations de grès aux formes étonnantes. Nous descendons les contreforts du Fouta-Djalon en longeant une cascade et atteignons une plate-forme accrochée à la falaise dénommée Fawré Karé. Une vue imprenable sur les basses terres de la vallée de la Kokoulo, vallée arpentée par René Caillé, s’offre à nous. Nous cheminons le long de ses grandes parois rocheuses et amorçons la remontée vers notre village d’accueil par une succession d’échelles en bambous. Entre souplesse et art acrobatique, ce passage restera marqué dans vos mémoires. Nuit sous case traditionnelle ou tente à Doucky. 7H00 de marche, 600 m de dénivelé.

Jour 5 : Nous quittons le village de Doucky et traversons un vaste plateau pierreux avant d’atteindre la vallée de la Fétoré. Nous découvrons le splendide village d’Aïnguel avec ses cases peules typiques merveilleusement décorées, certainement les plus belles du Fouta-Djalon. Nous nous installons au campement du village et profitons de la fin de journée pour se baigner. Nuit sous cases. 4H00 de marche, 200 m de dénivelé.

Jour 6 : Nous entamons cette première journée dans la vallée de la Fétoré avec la découverte de trois chutes d’eau magnifiques : Djourougui, Kamawi et Donsowol, où nous pouvons nous baigner et profiter de la fraîcheur agréable qui règne au pied des cascades. Nous longeons un adorable petit canal naturel avant d’emprunter un pont de lianes traditionnel pour atteindre Ley-Fita, signifiant le village au pied de la montagne. Nous découvrons encore une fois l’hospitalité, la gaieté des villages peuls. Nuit au campement ou sous tentes. 4H00 de marche.

Jour 7 : Toujours le long de la Fétoré à travers les champs de fonio (céréales cultivés par les locaux). Nous traversons ensuite le village de Safa où un marché hebdomadaire a lieu tous les mardis. Nous reprenons notre marche et installons nos tentes au bord de la rivière à Banking. Nous profitons alors de cette fin de journée pour nous biagner dans de petites cuvettes, sorte de jacuzzis naturels où il est bon de se délasser. 5H00 de marche, 200m de dénivelé

Jour 8 : Nous nous frayons un passage à travers arbustes et palmiers et surprenons quelques vaches à l’ombre des arbres. Nous rejoignons un panorama grandiose sur les chutes de Dinkon, les plus hautes de la Fétoré. En chemin, d’impressionnants rapides se jettent en cascade sous une arche de pierre dans un bassin entouré de rochers du haut desquels nous pouvons plonger dans l’eau. Cet endroit est véritablement magique ! Nous traversons le village de Banking entouré de petits champs de manioc puis franchissons une rivière par un pont de lianes. Nous gravissons une colline pour atteindre un magnifique panorama sur la vallée. Dernière baignade dans la Fétoré au niveau de sa confluence avec la grande Kakrima que nous traversons en pirogue. Dans la vallée de la Kakrima, les villageois sont tout aussi accueillants et nos arrêts pour déguster de délicieuses oranges bien juteuses sont nombreux. Arrivée au village de Saadi. 4H30 de marche, 100m de dénivelé.

Jour 9 : Après une halte pour visiter les chutes de Safo et de Kassifo, nous visitons le forgeron dans le splendide village de Teliboffi. Nous retraversons ensuite la Kakrima en pirogue et installons nos tentes à Loubeya. 3H00 de marche.

Jour 10 : Nous entamons une longue montée pour rejoindre les hauteurs du Fouta-Djalon. A mi-parcours, la végétation se fait de plus en plus dense. Nous nous arrêtons sous les majestueux arbres fromagers et observons la vallée de la kakrima. Nuit sous tentes à Loukouta. 5H00 de marche, 300m de dénivelé.

Jour 11 : Nous redescendons vers les bas-fonds de la Loumpoumawol, qui nous offrent une superbe vue sur la chute du même nom. Remontée sur Debeya par les échelles de Loumpou. A l’image des célèbres échelles de Lélouma, ces échelles sont tout aussi impressionnantes. Construites dans une faille, ces échelles rudimentaires sont faites de bambous assemblés par des lianes. Par le passé, elles étaient utilisées par les captifs pour effectuer les tâches agricoles et autres que leur demandaient leurs maîtres. Aujourd’hui encore, il est impressionnant de voir les femmes portant de lourdes charges sur la tête escalader ces échelles avec une agilité déconcertante. Nuit au campement de Debeya. 5H00 de marche, 400m de dénivelé.

Jour 12 : Nous traversons des villages où l’accueil est fabuleux : nous nous voyons offrir oranges, arachides, igname au goût de châtaigne. Nous longeons les bas-fonds de Debeya et arpentons les dernières échelles qui nous mènent au plateau de Timbi-Madina. Nous savons que la fin de la randonnée approche et nous savourons ces derniers instants de quiétude. Le sentier laisse place à une piste étroite qui passe à côté d’un barrage, dernière baignade. Nous rejoignons la ville de Timbi-madina. Transfert sur Labé (2 heures de route) et nuit à l’hôtel***. 5H00 de marche, 400m de dénivelé.

Jour 13 : Journée de transfert jusqu’à Conakry (7 heures de route). Traversée en pirogue vers les îles de Loos. Nuit en bungalow sur l’île de Kassa.

Jour 14 : Promenade sur l’île, visite des récolteurs de vin de palme (dégustation pour les volontaires). Transfert sur Conakry et visite de la ville (marché, musée et sculpteurs). Passage à l’hôtel pour une douche et un repas avant le vol de nuit.